Philosophie du lundi

1 Commentaire

  • Synchro-net-cité ? Le dernier hors-série du Nouvel Observateur sur Spinoza est à mon chevet depuis la semaine dernière : “Spinoza, le maître de liberté”…

    En allant arroser les fleurs chez ma mère pendant ses vacances, j’avais en effet reparcouru avec bonheur (sic!) le numéro éponyme du 24 décembre 2008 ! Celui-ci consacrait 40 pages aux multiples facettes de la “conquête du bonheur” à travers les âges, selon les prismes de la philosophie, des religions, des sciences humaines ou plus… moléculaires ? Spinoza y tenait une place de choix, parmi Socrate, Bouddha, Nietzsche, Schopenhauer, Voltaire, Soeur Emmanuelle et Dante, entre autres illustres illuminés…
    J’ai bien compris : sur un coin de commode, sous son air de poussière, il voulait prendre l’air ! 😉 (et m’intimait l’urgence de cette re-plongée métaphysique à laquelle j’obéis, ivre et souriante, parbleu, jusqu’à la lie !)

Laisser un commentaire