Cool Le cool.

lecoolJe suis à quelques jours de partir en vacances (vendredi). Je prends une pause, histoire de recharger mes batteries. Faire le vide pour mieux refaire le plein, comme on dit. J’ai connu une très grosse année : la mort de papa, la réorientation de carrière… Il me faut me retrouver. Direction Barcelone. Capitale de la Catalone. On a loué, ma copine et moi, un appartement dans El Born, le quartier branché de BCN, à quelques pas du Palau de la Musica Catalana. Au menu : pas d’horaire précis (jamais en voyage!), mais quand même quelques bookings; un spectacle du groupe Ojo de Brujo, une virée au Festival Sonar (le plus grand festival de musique électronique et d’art multimédia d’Europe avec ses prestations jour et nuit… je vais aller voir entre autres Orbital et Moderat (qui passe à 3 h 30 du mat’ !!!!); le festival Esperanzah de musique du monde, où l’on espère la participation de Manu Chao (merci Nathalie P., pour le in); une soirée à l’opéra (la Traviata), histoire de lâcher quelques larmes; une visite VIP au vignoble de Parès Balta dans le Penedès (oui, oui, VIP, rien de moins; c’est ça avoir des contacts, merci Carl!) – et de la bouffe, de la bouffe et encore de la bouffe. Pour un insomniaque, une ville qui ne dort pas est faite sur mesure. Je vais profiter de mon séjour pour regarder ce qui se fait comme graphisme, pub, graffiti, etc. C’est d’ailleurs en prenant contact avec des boîtes de pubs barcelonaises qu’une graphiste de là-bas m’a conseillé quelques musées, des librairies et des expos, mais surtout la merveilleuse idée de me procurer le livre Le Cool qui traitait de Barcelone. Le Cool, c’est une petite maison d’édition farouchement indépendante qui produit des bulletins d’évènements sur ce qui se passe culturellement parlant dans les grandes villes européennes : Amsterdam, Barcelona, Istanbul, Lisbonne, London, Madrid, Milan, Rome font partie du club. Ils ont aussi publié quelques guides de voyage sur les mêmes villes. Attention, pas du genre Guide du Routard ou Michelin, quoique je n’ai rien contre ceux-ci, mais un guide tout à fait délicieux au graphisme génial, aux sujets complètement créatifs et éclatés. Leur promesse : vous faire découvrir les parties d’une ville les plus tripantes en se fiant sur leur propre expérience et celles des gens « in » de la place sans se limiter sur ce que tout le monde veut voir… Ça promet. Je me suis mis d’ailleurs disponible comme candidat pour une interview pour Le Cool : les auteurs veulent sonder leur clientèle, histoire de voir comment les gens planifient les endroits qu’ils veulent visiter. Le Cool cherche à savoir ce que les gens qui aiment sortir des sentiers battus ont dans leur mire quand ils voyagent. Je vous raconterai si la rencontre a lieu. J’ai l’intention de bloguer de Barcelone. J’ai mon portable, ma caméra, un carnet pour griffonner et plein de bonnes intentions. Mais je ne vous promets rien. Comme dans les dessins animés, j’ai toujours un éternel combat au dessus de ma tête entre l’ange et le démon, mais rarement le dernier cède sa place. Procrastination est le mot d’ordre. Surtout en vacances. Le Cool va d’ailleurs s’en rendre compte assez vite. Surtout si je décide de ne pas me présenter à mon rendez-vous…

Billets que vous pourriez aimer

3 commentaires

  • 10 juin 2009 at 9:16 //

    bonnes vacances Marc , profites-en ;Barcelone est si pleine d’énergie ,tu vas en revenir plein d’idées…….

  • 10 juin 2009 at 13:28 //

    Salut Marc, je suis certaine que tu auras le temps de faire ben des affaires, mais n’oublie pas un chose, tu vas c a p o t e r , c’est vraiment une ville pour toi et ta douce et désolé aussi tu pourras pas tous voir, j’y trop à voir. Va boire dans la fontaine sur le prado, comme ça tu seras certain d’y retourner. C’est une ville extraordinairement, extraordinaire. Toutes les villes du monde devraient avoir son architecte. Au Saguenay on a Alain Voyer, à Barcelona ils ont GAUDI…

  • 10 juin 2009 at 16:22 //

    Désolé Marc, la fontaine, elle est sur la Rambla. Attention aux pick pocket. Bon voyage chanceux.

Laisser un commentaire