Moment magique à l’Opéra.

_mg_1833.jpgWow. 3 lettres pour décrire l’intense soirée que Patrick Watson vient de nous faire passer à l’Opéra Cabaret Urbain. Quel spectacle! Quelle générosité! Les critiques peuvent bien parler du secret le mieux gardé de la scène musicale montréalaise. Accompagné par ses trois fidèles (et excellents) musiciens, il a conquis une salle pleine à craquer, ce vendredi. Véritable manipulateur sonore, sa musique planante nous rappelle du vieux Pink Floyd, sa voix nous fait penser à Radiohead, sa théâtralité à Tom Waits. J’avais peur un peu : ce genre de chanteur à voix très fine a tendance à avoir de la difficulté à livrer sur scène; ce ne fut pas le cas, sa voix a été parfaite. Belle chimie entre les musiciens. Un spectacle intime parfait pour une scène comme celle de l’Opéra. Si vous ne connaissez pas l’album Closer to Paradise, en visitant sa page myspace, vous aurez le loisir d’écouter quelques pièces. Nous avons été chanceux de le voir à Chicoutimi puisqu’il est présentement en plein coeur d’une tournée européenne qui le mène de Paris à Londres, en passant par Munich, Barcelone et une vingtaine d’autres villes. Reste à attendre son prochain album dont il nous a livré quelques pièces: ça promet!
La photo est de Katy Lapointe, La Boîte à Images Saguenay (543-6906).

Billets que vous pourriez aimer

Les commentaires ne sont pas autorisés.