Chroniques sénégalaises 02- «Je serai candidat»


Voilà c’est officiel, Youssou en fera partie.Le chanteur sénégalais Youssou Ndour a annoncé lundi soir qu’il sera candidat à l’élection présidentielle de février au Sénégal. Ce n’était plus un secret pour personne, à la fin novembre il avait mis la puce à l’oreille aux journalistes en mettant en veilleuse sa carrière de chanteur pour se consacrer à des projets d’ordre politique.Ils seront plus d’une vingtaine de candidats à faire la lutte au président sortant Abdoulaye Wade. Agé de 85 ans, l’homme est au pouvoir depuis 2000. Il a été réélu en 2007 pour cinq ans et se représente pour un nouveau mandat de sept ans après une modification de la Constitution rétablissant le septennat. Le pouvoir est une drogue forte. Surtout en Afrique.

Comme je ne suis pas encore débarqué (j’écris ce billet depuis l’aéroport Charles-de-Gaulle) je ne suis pas en mesure de vous parler de la perception directe des Sénégalais, par rapport à la candidature de N’Dour. Mais déjà, sur les réseaux sociaux, on s’enflamme de part et d’autres. J’ai d’ailleurs été surpris de lire les arguments des détracteurs, tout comme que ceux de ses fans.

Pour certains Sénégalais, la fonction de président est une tâche beaucoup trop sérieuse pour la confier à un griot (en Afrique, personne appartenant à la caste des poètes et musiciens, héritiers de la culture orale). On reproche à N’Dour de ne pas avoir d’expérience et surtout aucun diplôme. On voit aussi d’un mauvais œil, le fait qu’il soit riche. C’est drôle de lire ce genre de truc, alors qu’on vit la même chose chez nous. La crainte des gens riches…

Dans la presse en ligne dakaroise, on dit que sa décision de se présenter est plus populaire à l’extérieur qu’à l’intérieur du pays. Il faut dire que le chanteur à toujours eu bonne presse au niveau international par rapport, à ses projets de micro-crédit et de chaînes spécialisées jumelés à ses multiples spectacles bénéfices.

Bien hâte de sentir le pouls de la population à ce sujet…

Iphonetrip.com
Dans ce périple, j’avais fait le choix de ne pas apporter mon portable, mais uniquement mon iPad. Pour me divertir, bien sûr, mais avant tout pour écrire ce blogue. Lors de mes recherches sur le net pour trouver une façon de pouvoir me connecter via un réseau 3G, je suis tombé sur un site (iphonetrip.com) qui vantait la possibilité de se connecter partout dans le monde pour la modique somme de 7,95 $ par jour. À ce prix-là je me suis dit que le risque en valait la chandelle. J’ai commandé ma carte micro-sim en spécifiant mes dates de départs et lieux visités, un dimanche apres-midi. Jeudi matin suivant, FedEx arrivait avec l’enveloppe contenant le Saint-Graal. Comme il m’était impossible de savoir si cela fonctionnait avant mon arrivée à Paris, j’ai suivi les indications et remplacer ma carte Rogers par la nouvelle. En débarquant à CDG, mon iPad s’est automatiquement connecté et j’ai reçu un courriel de confirmation de Iphonetrip.com. Bon je sais que le vrai test sera lors de mon entrée en brousse, mais je peux vous dire que dès maintenant, cette option fera dorénavant partie de mes essentiels lors de mes prochains voyages. À suivre.

> Crédit-photo : REUTERS/Valentin Flauraud

Billets que vous pourriez aimer

Laisser un commentaire