Le printemps est déjà là.

Ça sent le printemps à l’extérieur, dans les boutiques Chlorophylle et sur le site internet de celui-ci. Et nous en sommes assez fiers. L’équipe de Chlorophylle et moi avons réussi à sortir le site de la saison dès la mi-février. C’est plus de deux semaines plus tôt que les années passées, ce qui, avec la température printanière hâtive, est un bon coup pour l’organisation! Monté sur la plateforme graphique élaborée à l’automne, le site a quitté ses allures hivernales et mis de l’avant la nouvelle collection dans un décor tout régional. Presque toutes les photos ont été réalisées dans le village enchanteur de L’Anse-St-Jean vers la fin de l’été passé. Disons que nous n’avons pas passé inaperçus dans les rues de celui-ci. Toute notre équipe (photographe, styliste, accessoiriste et mannequins) s’est promenée pendant trois jours, couvrant les sous-bois et le bord de l’eau, à chercher la lumière, affronter les intempéries, de façon à trouver les meilleures places pour mettre en valeur les vêtements, dans ce village bucolique du Bas-Saguenay. La thématique que j’ai élaborée cette saison est « Votre vie ». Le texte suivant: « Qu’elle soit active, familiale, rangée, bohème, de couple ou globe-trotter, marginale ou rangée, c’est votre vie et nous aimons en faire partie » orne le couvert du catalogue printemps 2010 et trace la ligne du concept général. J’utilise encore le vocabulaire traditionnel de l’imprimerie, même si depuis maintenant 3 ans, Chlorophylle a décidé de ne plus imprimer de catalogues, mais simplement de les diffuser sur internet. Je vous invite à le lire (lien). Il est de mon cru et j’en suis particulièrement fier. Pendant la présentation des pages de celui-ci en réunion de production, on m’a dit que c’était l’un des meilleurs que j’avais réalisés pour l’entreprise. Je considère avant tout que c’est un travail d’équipe et j’en ai partagé le mérite, mais j’en suis particulièrement satisfait. Pour deux raisons. Premièrement, j’en suis à ma neuvième année avec Chlorophylle; une douzaine de catalogues différents avec des thématiques élaborée pour la saison à chaque reprise; pouvoir encore me réinventer et de ne pas retomber dans la facilité est un défi vraiment intéressant et deuxièmement, avant dla création de  Traitdemarc™, mon travail dans mon ancienne agence était presque uniquement dirigé vers le graphisme traditionnel, délaissant la partie rédactionnelle à mes clients ou partenaires; dorénavant, je m’occupe toujours des textes de mes productions. Cette nouvelle façon de faire me permet de mieux réaliser mes mandats, de boucler le concept graphique et narratif. Ce qui donne des concepts encore plus intégrés. Encore plus complets. Et j’adore ça. Je vous ai déjà dit que j’adorais mon métier?

Billets que vous pourriez aimer

6 commentaires

  • 5 mars 2010 at 8:11 //

    Wow Marc! C’est magnifique! Les textes sont effectivement géniaux! Ils donnent tout leur sens aux images. J’ai longtemps cotoyer des “créateurs” et je n’avais pas l’espace pour créer, pour exprimer ma perception du produit, de l’axe qui s’en dégageait. Un jour, on m’a offert la liberté de créer et j’ai occupé l’espace; j’ai ressenti ce dont tu parles dans ton billet (même si tout le monde sait depuis toujours que tu es un créateur, là c’est complet). Bref, super concept et parfaite réalisation! Tu as effectivement de quoi être fier.

  • 5 mars 2010 at 8:30 //

    Tout simplement génial… du travail à la hauteur de ton talent. C’est la première fois que je réfléchis en consultant un catalogue 🙂 … on oublie que c’est un objet de connsommation… et que dire des photos… Bravo Marc!

  • 5 mars 2010 at 14:09 //

    Excellent! Beaux textes courts, qui font réfléchir. J’aime particulièrement les mannequins féminins; des femmes qui ressemblent à Madame tout le monde (bien qu’elles soient très belles, soit dit en passant), qui n’ont pas la taille d’une échalote comme dans les revues de mode. Bravo Marco!

  • @ Julie, Annie, Martin, Anne-Lise
    Merci beaucoup! C’est très gentil de prendre le temps de m’écrire…

    @ Annie
    Je suis content de ton commentaire sur les mannequins : ce ne sont pas des professionnels et la plupart sont des employées de Chlorophylle. Ton commentaire me plait doublement, car tu es en plein dans la tranche d’âge et le type de femme que nous voulons inciter à visiter une des boutiques de Chlorophylle. En espérant que le catalogue vous ait donné le goût!

  • J’adore vous adorer !
    Bon sang, quelle pulpe-à-palper ! On en mangerait…

Laisser un commentaire